Les acariens

Description :

Les acariens font partie de la famille des arachnides. 5 familles, 18 genres et 50000 espèces sont répertoriés mais la diversité du groupe est sans doute supérieure. Leurs modes de vie (habitat, alimentation…) sont très variés. 

Les acariens sont présents dans tous les milieux (y compris dans les mers, eaux douces, déserts…). De nombreuses espèces parasitent l’homme et les animaux domestiques, mais aussi les végétaux, les insectes, etc.

 

Comment identifier les acariens ?

Les acariens possèdent le plus souvent 8 pattes à l’âge adulte et 6 à l’état larvaire. Ils ont une taille petite à microscopique, avec des formes extrêmement variées, surtout chez les espèces parasites.

Le corps des acariens est compact en raison de la fusion du céphalothorax et de l’abdomen en une masse unique. Ils comportent des pièces buccales qui varient en fonction de leur alimentation. Un stigmate, de chaque côté du corps, sert d’orifice respiratoire. Leur peau, généralement souple, est constituée de chitine. Les acariens sont des parasites, mais aussi des prédateurs et des ravageurs. Leur couleur est variable, allant du gris au rouge, en passant par l’incolore, l’orange, le brun.

Quelques espèces d’acariens :

Les ixodes ou tiques (3 mm) : vivant dans les hautes herbes, fougères, buissons, elles se laissent tomber sur la peau des mammifères (y compris l’homme) et y enfoncent leur rostre denté comme un harpon. Les tiques sucent le sang et peuvent être vecteur de virus, de bactéries, transmettre des maladies, dont la maladie de Lyme ou la brucellose. 

Le sarcopte (Sarcoptes scabiei) : il creuse des galeries dans l'épiderme des mammifères (y compris de l’homme) et provoque la gale.

Un acarien vermiforme (0,4 mm) : il s’attaque aux personnes faisant de la séborrhée. Demodex brevis vit dans  les follicules pileux et Demodex folliculorum nettoie les pores.

Les trombidions (4 mm), Trombidium : ils se nourrissent à l’âge adulte d’acariens nuisibles, d’œufs et de larves d’insectes. Leurs larves, vivant dans les herbes, appelées aoûtats ou rougets, abondent en été et peuvent déclencher des démangeaisons et un érythème localisé chez l'homme. 

De nombreuses espèces d'acariens parasitent des végétaux et entraînent des galles ou cécidies, où ils vivent en colonie. Les feuilles de nombreux arbres peuvent être atteintes (érables, parfois bouleaux…). 

Les oribates, acariens microscopiques, vivent dans la litière de feuilles des forêts dont ils assurent la décomposition.

Enfin, les insectes ne sont pas épargnés par les acariens, qui peuvent parasiter leur hôte, cohabiter avec lui ou s’en servir comme moyen de transport : coléoptères, termites, fourmis, abeilles… 

Mais ici, nous allons nous concentrer sur les plus connus, responsables d’allergie chez l’homme et qui vivent dans nos maisons, les acariens microscopiques des poussières et des literies. 

Comment puis-je me débarrasser des acariens ?

Questions et réponses sur les acariens :

Habitat et reproduction de l’acarien des maisons

L’acarien vit au sein d’une colonie de plusieurs milliers d’individus et survit dans n’importe quel environnement. Ses conditions de vie optimales pour manger et se reproduire : 25°C et 80% d’humidité. 

Les acariens pondent des œufs et se développent par mutations : larve, nymphe et adulte. Certaines espèces connaissent 3 mues avant d’être adultes. 

Les acariens sont souvent trouvés dans les lits, les jouets en peluches, les matelas et les oreillers, les tapis, moquettes, endroits rêvés pour trouver de la nourriture. Les acariens trouvent l’humidité dans la salive et la sueur humaine, donc la chambre est un bon endroit pour conserver leur hygrométrie.

Les dermatophagoides pteronyssinus (0,3 mm) vivent dans les matelas, les oreillers. Leur durée de vie est de 60 à 80 jours. Ils mettent 30 jours pour devenir adulte et une femelle pond jusqu’à 120 œufs dans sa vie.

Les dermatophagoides farinae (0,3-0,4 mm) préfèrent les tapis, les tentures et les moquettes. Ils vivent 70 jours. Ils mettent 35 jours pour devenir adulte et une femelle pond jusqu’à 80 œufs dans sa vie.

Que mange l’acarien des maisons ?

L’acarien se nourrit de débris alimentaires et de débris de peau et de poils, issus des humains et des animaux. 1,5 g peut nourrir 1 million d’acariens ! De plus, ils se nourrissent de leurs propres déjections et des cadavres des autres acariens. Ils vivent ainsi en parfaite autarcie.

L’acarien des maisons est-il nuisible ?

Les acariens sont inoffensifs pour l’homme mais les protéines de leur carapace et leurs déchets volatiles remplissant l’air ambiant peuvent générer de nombreuses allergies. 

Lorsque l’on dort sur des lits non traités ou non protégés, on aspire durant la nuit ces déjections, ce qui engendre le matin un nez qui coule, bouché ou des éternuements…

Symptômes d’une réaction allergique aux acariens : asthme, rhinite, fièvre des foins, démangeaisons, maux de tête, fatigue, irritations de la peau… 50 à 80% d’asthme et de rhume des foins seraient dus aux infections causées par les acariens.

Que puis-je faire pour éviter une infestation d’acariens des maisons ?

Pour éviter l’infestation dans une chambre : on peut acheter une literie synthétique, éventuellement une housse anti-acariens efficace. Il faut laver les coussins et oreillers une fois par mois à 60°C et une fois par semaine, les draps. 

Les vêtements doivent être entreposés dans une penderie. 

De plus il faut aérer tous les jours la chambre (température 19-20°C) et toutes les semaines, passer l’aspirateur et laver les peluches. Il vaut mieux interdire l’accès des chambres aux animaux domestiques.

Il faut supprimer la moquette et les tapis, et avoir un sol lisse et lavable à l’eau. Limitez également le nombre des rideaux.

Evitez également de posséder trop d’étagères, bibliothèques ouvertes, véritables nids à poussière. Chaque gramme de poussière contient 100000 acariens ! 

 

Comment puis-je me débarrasser des acariens ?